LA FONCTION D’ADHESIVITE CELLULAIRE

Modérateur : Super modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Algeriemedic

Modérateur
Points : 648,00 
Messages : 419
Enregistré le : 29 janv. 2021, 12:50
Filière : Médecine
Gender :
Pays :
Algerie (dz)
Algerie

LA FONCTION D’ADHESIVITE CELLULAIRE

Message par Algeriemedic »

LA FONCTION ADHÉSIVITÉ CELLULAIRE
Docteur AOUATI


L’adhérence cellulaire est une fonction indispensable que les organismes supérieurs ont acquis afin de permettre la formation de tissus, organes et systèmes qui s’efforcent de satisfaire les fonctions physiologiques nécessaire à la survie de l’individu.

L’adhérence cellulaire est permise d’une part grâce à la présence d’une matrice extracellulaire (adhérence indirecte) et d’autre part par la formation d’adhérence directe par la présence de molécules d’adhérence au sein des membranes plasmiques.

1.Les matrices extracellulaires sont des trames macromoléculaires constituées de polysaccharides, de protéines fibreuses et de glycoprotéines(Figure 01),synthétisées par des cellules caractéristiques suivant le tissu considéré (fibroblastes, cellules épithéliales, ostéoblastes, chondroblastes, etc.). Ces cellules se fixent à la trame par des récepteurs membranaires de type SAM(Substrate Adhesion Molecules).
Il existe deux types de matrice; les matrices extracellulaires lâches qui sont des structures mésenchymateuses où les cellules se déplacent facilement comme l’exemple du derme et les matrices extracellulaires denses qui sont quant à elle des structures dans lesquelles les cellules ne bougent pas comme l’exemple de la lame basale de l’épiderme.

1.1.Les constituants de la matrice extracellulaire Sont très différents selon leurs natures chimiques et leurs rôles au sein de la matrice.a. Les polysaccharides Sont principalement représentés par deux types de molécules; les glyco-amino-glycanes(GAG) qui sont constitués de longues chaînes non ramifiées de polymère de disaccharides dont l’un d’eux est aminé et dont la propriété est de piéger l’eau formant un gel aqueux remplissant la matrice et de protéoglycanes liés à des protéines par liaison O-glycosidique avec des GAG non ramifiés.b. Les protéines fibreuses Sont principalement représentées par deux types de molécules; les fibres de collagènes qui représentent 25% des protéines totales de l’organisme et qui permettent une résistance à de forte tension mécanique, participant ainsi à la cohésion tissulaire et les fibres élastiques qui sont présentent dans les tissus soumis à des variations de tailles et de formes. Ces fibres élastiques sont formées de protéines, appelées élastines, reliées entre elles et associées au collagène et aux polysaccharides, limitant les étirements excessif........;la suite téléchargeable sur ce lien


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message