Rachitisme carentiel commun pdf

Modérateur : Super modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Algeriemedic

Modérateur
reputation : 634,00 
Messages : 417
Enregistré le : 29 janv. 2021, 12:50
Filière : Médecine
Gender :
Pays :
Algerie (dz)
Algerie

Rachitisme carentiel commun pdf

Message par Algeriemedic »

Rachitisme carentiel commun

I. DEFINITION.

C’est un trouble du métabolisme phosphocalcique intéressant la minéralisation des os en croissance.
Il est caractérisé par un défaut de minéralisation et une hypertrophie anarchique du cartilage de croissance des régions métaphyso-épiphysaires Très fréquent chez le nourrisson de 6 à 18 mois.
Il existe deux sortes de rachitisme :
- Les rachitismes carentiels : sont les plus fréquents et sont liés à un déficit en vitamine D
- Les rachitismes vitaminorésistants qui résultent d’anomalies génétiques ou acquises du métabolisme phosphocalcique

II. RAPPEL DU METABOLISME PHOSPHOCALCIQUE
L’os est composé principalement de calcium et de phosphore.
L’Homéostasie phosphocalcique = contrôle des taux intra et extracellulaires de 3 ions (calcium, magnésium et phosphates), par 3 hormones (PTH, vitamine D et calcitonine) via 3 organes cibles (os, intestins et reins).
a- La vitamine D C’est le facteur essentiel de la minéralisation osseuse.
Elle existe sous deux formes différentes : la vitamine D2 ou ergocalciférol et la vitamine D3 ou cholécalciférol. - La forme naturelle est le cholécalciférol dont la biosynthèse s’effectue dans la peau sous l’effet des ultraviolets à partir d’un précurseur, le 7-déhydrocholestérol.
Le cholécalciférol est ensuite libéré progressivement dans la circulation sanguine où il sera capté par une protéine de transport : la vitamin D binding protein (DBP) L’ensoleillement, prolongé, procure des quantités importantes de cholécalciférol, avec une mise en réserve des stocks au niveau des muscles et les tissus graisseux.
- Lorsqu’elle est apportée per os ou dans l’alimentation, la vitamine D (D2 et D3) est absorbée par l’intestin grêle en suivant l’absorption des graisses.
Les sels biliaires jouent donc un rôle important dans son absorption.
Après absorption, elle est incorporée dans les chylomicrons et subit sous cette forme un passage hépatique précoce.
Pour agir, la vitamine D doit subir deux hydroxylations en C25 et en C1 qui s’effectuent respectivement dans le foie puis le rein.
-- Au niveau du foie, sous l’action de la 25-hydroxylase, le cholécalciférol se transforme en 25-hydroxycholécalciférol ou calfédiol (25-OHD3) qui se lie à la DBP et constitue ainsi la principale forme circulante de vitamine D dont le taux circulant est un bon reflet de l’état des réserves de vitamine D de l’organisme.

Pdf complet sur https://mega.nz/file/Wu4CRK4J#c3o6KW5HS ... ykdD9UzVlM


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message