Assistance Médicale à la Procréation pdf

Modérateur : Super modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Algeriemedic

Modérateur
Points : 648,00 
Messages : 419
Enregistré le : 29 janv. 2021, 12:50
Filière : Médecine
Gender :
Pays :
Algerie (dz)
Algerie

Assistance Médicale à la Procréation pdf

Message par Algeriemedic »

Assistance Médicale à la Procréation

1 Que signifie « Assistance médicale à la procréation » ?
Les Procréations Médicalement Assistées ou techniques d’Assistance Médicale à la Procréation sont l’ensemble des techniques médicales et biologiques qui comportent la manipulation des gamètes, avec ou sans fécondation in vitro, dans le but d’obtenir une grossesse chez un couple qui sans cela risquerait de demeurer infécond.

Ces techniques peuvent aussi s’appliquer dans le cas de risques importants de transmission à l’enfant de maladies graves et incurables de façon à ne transférer que les embryons qui en seraient indemnes.

Les techniques d’Assistance Médicale à la Procréation incluent en théorie :
 Les inséminations artificielles (IAC, avec sperme du conjoint ou IAD, avec donneur),
 La fécondation in vitro (FIVETE, fécondation in vitro et transfert d’embryon),
 L’ICSI (Intra Cytoplasmic Spermatozoïd Injection).
Dans la pratique quotidienne, la prise en charge thérapeutique des couples peut débuter par la prescription d’une induction simple de l’ovulation avec des rapports sexuels « programmés ».
Ces techniques nécessitent au préalable la réalisation d’un bilan complet dans le but d’optimaliser la prise en charge par des choix éclairés.
Elles sont en France, encadrée essentiellement par les Lois dites de Bioéthiques

2 Techniques d’insémination artificielle
L’insémination artificielle consiste à introduire de façon instrumentale les spermatozoïdes dans le tractus génital féminin, éventuellement au niveau du col, mais essentiellement dans la cavité utérine pour favoriser la rencontre des gamètes mâles et femelles.
.2.1 Démarches obligatoires pré-thérapeutiques Pour chacun, il convient de vérifier des examens dits de sécurité sanitaire : sérologies HIV , hépatite B, hépatite C, syphilis.
Les bilans spermatiques doivent dater de moins de 3 mois (spermogramme, spermoculture ; test de migration survie) et les sérologies doivent dater de moins de 12 mois .
2.2 Technique Préparation du sperme
L’insémination n’emploie que les seuls spermatozoïdes, préalablement sélectionnés du sperme frais ou congelé du conjoint ou d’un donneur.
Les gamètes sont mis en suspension dans un faible volume de milieu, 0,25 à 0,30 ml, juste suffisant pour remplir la cavité utérine.
Stimulation de l’ovulation
L’insémination intra-utérine en cycle spontané n’a démontré son efficacité que dans deux indications mécaniques : la stérilité cervicale isolée ou l’impossibilité d’avoir des rapports sexuels complets.
Dans tous les autres cas, elle ne donne de bons résultats qu’associée à une stimulation de l’ovulation.
La stimulation doit être monitorée (c’est-à-dire évaluée par échographie pelvienne et/ou dosages hormonaux plasmatiques) pour réduire le risque de grossesse multiple. (les attentes du monitorage)

Voir la suite sur
https://mega.nz/file/3jA1GYbY#CRCkW4csE ... M2_Bk708x8


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message