Zona

Modérateur : Super modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Algerie medic

Modérateur
Points : 1 100,00 
Messages : 588
Enregistré le : 29 janv. 2021, 12:50
Filière : Médecine
Genre :
Pays :
Algerie (dz)
Algerie

Zona

Message par Algerie medic »

#Zona

Le zona est une maladie virale due à une réactivation du virus varicelle-zona ou VZV, pour Varicella Zoster Virus, appartenant à la famille des herpèsvirus, qui est le virus responsable de la varicelle.
Le zona se manifeste par des éruptions cutanées douloureuses le long d’un nerf ou d’un ganglion nerveux. Ces éruptions surviennent en conséquence de la réactivation du virus qui cause la varicelle, le virus varicelle zona (VVZ). Le zona touche le plus souvent le thorax ou le visage, mais toutes les parties du corps peuvent en être atteintes.

➡️Cause et facteurs de risque
Le virus VZV, après la guérison de la varicelle, reste quiescent( dormant ) dans les ganglions nerveux, sans s'intégrer aux chromosomes hôtes. Le plus souvent à l'occasion d'une baisse de l'immunité , le virus se réactive dans un ou plusieurs ganglions nerveux. De là, il remonte par les fibres nerveuses jusqu'à la peau (ou les muqueuses selon les nerfs touchés), provoquant une éruption caractéristique de la varicelle. Cependant, à la différence de la varicelle, la topographie de l'éruption est limitée aux métamères des ganglions dans lesquels le virus s'est réactivé (c’est-à-dire dans une région de peau et/ou de muqueuse bien caractéristique qui correspond à l'endroit où le nerf se dirige )
Plusieurs raisons peuvent expliquer cette diminution de l'immunité :
- l'âge , facteur de risque principal
- la maladie;
-la prise de médicaments qui suppriment la fonction immunitaire (par ex. les corticostéroïdes);
-l'infection par le VIH ou certaines formes de cancer; le stress

➡️Évolution
En l’absence de traitement, les lésions du zona durent en moyenne 3 semaines. La plupart du temps, une seule crise de zona survient. Toutefois, il arrive que le virus se réactive à plusieurs reprises. C’est ce qui se produit dans le cas d’environ 1 % des personnes atteintes.

➡️ Complications possibles
La douleur persiste parfois après la guérison des lésions cutanées : c’est la névralgie post-zona (ou névralgie post-zostérienne). On compare cette douleur à celle d’une sciatique. Les personnes qui en souffrent disent qu’elles ressentent de véritables « décharges électriques ». La chaleur, le froid, le simple frottement d’un vêtement sur la peau ou le souffle du vent peuvent devenir insupportables. La douleur peut durer des semaines ou des mois. Parfois, elle ne cesse jamais.

La névralgie post-zona serait causée par l’endommagement de fibres nerveuses, qui se mettent à envoyer de manière confuse des messages de douleur au cerveau.
D’autres types de complications peuvent survenir, mais elles sont rares : des problèmes oculaires (pouvant aller jusqu'à la cécité), une paralysie du visage, une méningite non bactérienne ou une encéphalite.

➡️Contagion et prévention
Une personne atteinte d'une éruption due au zona peut passer le virus de la varicelle-zona à une autre personne qui n'a encore jamais été infectée par ce virus, en général un enfant. Cependant, cette personne nouvellement infectée aura alors la varicelle et non pas un zona. Le zona est une réactivation du virus latent, et non pas une première infection passée par une personne ayant un zona.

Le lavage des mains aide à prévenir la transmission du virus. Il est aussi conseillé d’éviter les contacts physiques lorsque le liquide s’écoule des vésicules. Les personnes qui n’ont pas eu la varicelle et dont l’infection pourrait avoir des conséquences graves doivent redoubler de prudence : c’est le cas, par exemple, des femmes enceintes (l’infection peut être dangereuse pour le foetus), des personnes dont le système immunitaire est affaibli et des nouveau-nés.
Image



Balises :
Répondre